faq sur le papier mince

Pourquoi le papier mince est-il meilleur pour l’environnement ?

Moins vous utiliserez de papier pour une même surface à imprimer, plus l’impact sur l’environnement sera faible. Imprimer sur du papier mince, c’est utiliser moins de papier. Et en même temps c’est consommer moins de toutes les autres ressources nécessaires à sa fabrication, à son transport et à sa commercialisation.

Par exemple, substituer un 40 g/m2 à un 45 g/m2 – différence quasi-imperceptible – induit un gain de 7 à 10 % sur la consommation d’énergie primaire, l’eutrophisation et les émissions de gaz à effet de serre.

Quels sont les différents types de papier mince existants ?

Les papiers minces opaques sont des papiers sans bois de qualité haut de gamme dont le grammage varie de 22 à 60 g/m2. Permanents, ils sont beaucoup plus résistants au vieillissement que les papiers légers à base de pâte mécanique – papiers avec bois, en anglais LWC – traditionnellement utilisés pour l’impression des journaux, des magazines et des annuaires. La cohésion de surface et l’opacité élevée du papier mince en fait le support idéal pour une reproduction de haute qualité, avec, de surcroît, un impact bien inférieur sur l’environnement.

Back to top

Quelle est la différence entre papier mince et papier léger ?

Le papier mince est aussi appelé « papier opaque léger », un terme plus long mais probablement plus précis. Le papier mince a un grammage (poids) inférieur pour une même surface comparé aux papiers standards. De plus, il est opaque, garantissant un rendu d’impression et des caractéristiques visuelles et tactiles supérieures et inégalables.

Back to top

Le papier mince est-il un papier recyclé ?

Les papiers de la gamme Primagreen de Bolloré Thin Papers sont composés de  50 % minimum de fibres recyclées. Même sans être recyclés, les autres papiers minces de Bolloré Thin Papers consomment, de par leur conception, moins de pâte et de ressources que les papiers standards plus lourds.

Il faut garder à l’esprit que le papier ne peut pas être recyclé à l’infini (de 7 à 10 fois au plus) au risque de perdre ses qualités et de ne plus répondre aux contraintes d’impression. Un apport régulier en fibres fraîches est donc nécessaire.

Back to top

Le papier mince a-t-il les mêmes qualités de reproduction que les papiers plus lourds ?

Dans la plupart des cas, la qualité de reproduction sur les papiers minces est comparable à celle des papiers standards plus lourds. Les papiers minces offrent une opacité élevée et une transvision faible, ils sont brillants et blancs, le contraste des encres est intense, le rendu d’impression excellent tant en quadrichromie qu’en noir et blanc et leurs performances en machinabilité sont largement équivalentes. Le plus des papiers minces de Bolloré Thin Papers, c’est leur toucher soyeux et régulier. Et la seule différence, c’est que vous utilisez moins de papier.

Back to top

Les papiers minces n’ont-ils pas une transvision trop élevée ?

Nos papiers minces sont développés et fabriqués selon un cahier des charges très strict en termes d’opacité de manière à ce que la transvision même des images les plus riches ou des polices les plus grasses, soit réduite. Prenez une feuille de l’un de nos papiers minces et portez-la à la lumière. Vous constaterez que, contrairement à d’autres, les fibres du papier sont extrêmement régulières sur l’ensemble de la surface garantissant une homogénéité d’impression sur chaque centimètre carré de la feuille.

Back to top

Le papier mince est-il plus cher ?

Fabriquer du papier mince est un processus rigoureux et pointu que Bolloré Thin Papers a appris à maîtriser et à perfectionner ; il faut des compétences, du savoir-faire, de la technologie, des matières nobles pour produire un papier mince qui soit qualitativement irréprochable. D’un autre côté, plus le papier est mince, moins la quantité de ressources nécessaires à sa production est importante. Cela fait un équilibre. Ensuite, il faut prendre en compte les économies en transport, stockage, distribution ou frais postaux possibles grâce au papier mince. Les papiers minces de Bolloré Thin Papers sont gagnant-gagnant : un papier qualitativement et technologiquement supérieur qui vous permet de réaliser d’importantes économies sur votre budget et sur l’environnement.

Back to top

Quelles sont les meilleures applications pour le papier mince ?

Le papier mince est la solution idéale pour les ouvrages qui doivent présenter un rendu d’impression irréprochable et parallèlement répondre à des contraintes soit de poids soit d’encombrement ; à quantité de papier égale et à volume équivalent, il fournit aussi une surface d’expression plus grande que les papiers standards plus lourds. Tout ouvrage imprimé peut bénéficier des avantages de nos papiers minces. Cependant, pour certaines applications, l’emploi du papier mince offre des avantages distincts et bien spécifiques :

  • Pour les catalogues et les dictionnaires à forte pagination, les bibles et les livres – juridiques, scolaires, scientifiques… : les papiers minces de Bolloré Thin Papers permettent à ces exemplaires de comporter autant ou plus de pages sans être plus lourds ou plus épais qu’ils ne le seraient s’ils étaient imprimés sur un papier plus lourd.
  • Les répertoires, les horaires de transport, les documents scientifiques et légaux ainsi que toute autre imprimé qui nécessite une bonne qualité de reproduction mais dont l’utilisation ne justifie pas ou n’est propice à l’emploi de papier plus lourd.
  • Les catalogues et les mailings, pour lesquels les frais postaux peuvent être significativement réduits grâce à une diminution du poids des envois.
  • Les notices pharmaceutiques, inserts et outserts, sur lesquelles de plus en plus d’informations doivent figurer alors qu’elles doivent être pliées au maximum afin de pouvoir être insérées dans un emballage le plus petit possible.

Back to top

 

Pourquoi plus d’entreprises n’utilisent-elles pas de papiers minces ?

Les papiers minces répondent en fait de plus en plus aux contraintes dominantes aujourd’hui, à savoir la rentabilité économique et les performances environnementales des entreprises. De plus en plus de sociétés et d’organisations reconnaissent leurs avantages et franchissent le pas. Parce que les papiers minces actuels offrent des caractéristiques techniques équivalentes, du marketing à la production, les entreprises les considèrent de plus en plus comme une alternative qui doit être prise en compte.

Back to top

L’impression est-elle plus complexe sur papier mince ?

Nos papiers minces sont développés et fabriqués selon un cahier des charges très strict en termes d’aptitude à l’impression. Leur machinabilité est équivalente à celle des papiers standards plus lourds, garantissant un résultat final de qualité.

Back to top

Tous les papiers minces sont-ils identiques ?

Non seulement Bolloré Thin Papers fabrique le papier mince le plus léger du monde – Indopaque est disponible dès 22 g/m2 – mais également les papiers minces de Bolloré Thin Papers bénéficient d’une Analyse du Cycle de Vie. Premier fabricant de papier mince à avoir été certifié FSC, Bolloré Thin Papers est précurseur dans  l'évaluation des performances environnementales de ses produits à chaque stade de leur fabrication et utilisation :

  • Production et transport de la pâte
  • Production et transport des autres matières premières
  • Fabrication du papier
  • Transport vers l’imprimerie
  • Impression
  • Transport vers l’utilisateur
  • Traitement de fin de vie du papier (stockage, incinération, élimination dans une décharge, recyclage)

Le poids relatif de chaque étape, de la fabrication au recyclage, sur les impacts environnementaux des produits est évalué. Nos papiers répondent ainsi aux exigences environnementales les plus strictes que nos clients puissent attendre.

Back to top

Comment puis-je savoir si les papiers minces correspondent à mes besoins ?

Plus vous diminuerez le grammage des papiers, plus votre décision sera bénéfique tant au niveau environnemental qu’économique. Vous serez surpris de la manière dont les papiers minces actuels peuvent répondre à vos attentes. Le guide que nous vous proposons devrait vous permettre d’identifier le ou les papiers les mieux adaptés à vos besoins et à vos contraintes.

Back to top

Comment choisir un papier qui a un faible impact environnemental ?

Voici quelques facteurs à prendre en compte pour évaluer la performance environnementale d’un papier :

  • S’assurer que les forêts d’où provient le bois utilisé dans la fabrication du papier sont durablement gérées en privilégiant les labels de certification FSC® et PEFC®
  • Choisir, parmi les papiers composés de fibres recyclées, celui dont la fabrication consomme moins d’eau et d’énergie
  • Vérifier la performance environnementale du processus de production utilisé pour la fabrication du papier garantie soit par la certification ISO 14 001 soit par d’autres indications d’un Système de Management Environnemental fort appliqué par le papetier
  • Déterminer si l’impact du papier sur l’environnement a été géré par une Analyse du Cycle de Vie complète c’est-à-dire qui prenne en considération l’ensemble des étapes du cycle de vie du papier, de la collecte du bois jusqu’au traitement de fin de vie des ouvrages imprimés
  • Privilégier autant que possible les plus bas grammages. Les papiers minces de Bolloré Thin Papers permettent d’imprimer plus d’informations à volume équivalent, avec un rendu d’impression excellent et une machinabilité optimale. En outre, ils contribuent à la préservation des ressources naturelles

Back to top

Au-delà des avantages environnementaux du papier mince, quelles sont les actions mises en place par Bolloré Thin Papers en faveur de la protection de l’environnement dans le processus de production ?

Nous avons démontré que le papier mince est par essence meilleur pour l’environnement. Cependant, notre objectif est aussi d’optimiser notre processus de production de manière à réduire encore davantage nos impacts et notre empreinte sur la planète.

Ainsi, Bolloré Thin Papers a investi en 2004, 7 millions d’euros sur le site de PDL près du Lac Léman pour la construction d’une station de traitement des effluents utilisant une technologie d’avant-garde : l’OVH - Oxydation par Voie Humide,  qui permet de réduire les rejets dans l’eau et de recycler les déchets solides. Résultat : des taux de rejets inférieurs de 70 % aux seuils réglementaires.

Nous avons mis en place une politique de valorisation des déchets efficace. Ainsi, plutôt que de brûler la lignine (un des principaux composants du bois avec la cellulose) et de rejeter du CO2, nous la transformons en substances réutilisables à la fois dans l’industrie et pour la production d’énergie. Résultat : 98 % de nos déchets sont valorisés.

Depuis 2009, nous récupérons la vapeur produite par l’Usine d’Incinération d’Ordures Ménagères de la ville de Thonon-les-Bains pour la réinjecter dans nos circuits, ce qui nous a permis de réduire significativement notre consommation en énergies fossiles.

Grâce à divers programmes d’amélioration de nos équipements, nous avons réduit de 10 % nos consommations de vapeur et d’électricité en 2009, soit une diminution cumulée de 30 % depuis 2005, équivalente à 8 523 tonnes d’émissions de CO2 évitées par an.

Nous avons démarré en juillet 2009 le chantier de construction d’un satellite de production de PCC sur le site de PDL. Il est opérationnel depuis avril 2010. Le carbonate de calcium précipité (PCC) peut être produit en abondance sans impact environnemental. Il est destiné à remplacer en partie le dioxyde de titane, ressource dont les réserves s’épuisent et pourtant encore majoritairement utilisé par les papetiers pour opacifier le papier.

Bien que nous ne fabriquions pas notre pâte à papier, nous pensons qu’il est de notre responsabilité de surveiller avec attention l’origine de celle que nous achetons et les processus de production de nos fournisseurs (en termes d’approvisionnement, de consommation des ressources et d’énergie). Bolloré Thin Papers a ainsi été le premier fabricant de papier mince à recevoir la certification du Forest Stewardship Council (FSC).

Nous sommes fiers que nos papiers soient éco-conçus. Nous sommes encore plus fiers d’en faire - de par notre mode de production - le choix le plus éco-responsable parmi les papiers minces.

Cliquez ici pour accéder au tableau de nos approvisionnements en pâte avant et après l’analyse du cycle de vie.

Back to top